logo pharmaSuisse mit Schriftzug
 
 
header_home_SYPG_0980
 

swissYPG

Retour vers l’aperçu
 

swissYPG : un nouveau président, une nouvelle composition du comité et une nouvelle vision

2019_Vorstand_swissYPG

Le comité de swissYPG dans sa composition actuelle. De gauche à droite : Angela Lisibach, Anima Schäfer, Samuel Allemann, Shahrazade Bounnaceur, Andreas Schittny, Minette-Joëlle Zeukeng

Samuel Allemann reprend la présidence du Swiss Young Pharmacists Group swissYPG suite au départ de Florian Sarkar. Andreas Schittny reprend ainsi le poste de secrétaire général et une nouvelle venue au Comité exécutif, Anima Schäfer.

L'Assemblée générale, qui a eu lieu à Berne le 16 mai dernier,  a élu Samuel Allemann à la présidence du swissYPG, un jeune pharmacien engagé et bien entouré. « Je me réjouis à l'idée de travailler avec le comité, les membres et nos partenaires les trois prochaines années pour rapprocher notre nouvelle vision de la réalité », a déclaré Samuel Allemann après son élection. Il succède ainsi à Florian Sarkar, qui quitte ses fonctions de président après neuf ans au Comité exécutif pour se concentrer sur sa nouvelle fonction de gérant co-propriétaire de la Jura-Apotheke à Balsthal. Lors du symposium swissYPG du 24 mai dernier, son grand engagement en faveur des jeunes pharmaciens a été salué et chaleureusement remercié. Andreas Schittny, doctorant à l'Université de Bâle, succède à Samuel Allemann comme secrétaire général. Anima Schäfer, également doctorante à l'Université de Bâle et pharmacienne à la pharmacie St-Gallus de Bâle, a été nouvellement élue au Conseil d'administration.

 

La nouvelle vision de swissYPG pour la pharmacie en Suisse

 

Lors de l'Assemblée générale, le comité a présenté la nouvelle vision de swissYPG. Celle-ci déterminera l’orientation stratégique du groupement pour les années à venir. Selon cette vision, les pharmaciens devraient être reconnus comme des spécialistes indépendants dans la recherche, la fabrication et l'application de médicaments qui, en tant que prestataires de services indépendants, travaillent sur un pied d'égalité avec les partenaires de la santé. Cela devrait permettre à la population d'avoir accès à tout moment à des remèdes utiles et individualisés et à des services centrés sur la personne pour une meilleure santé. "Les jeunes pharmaciens d'aujourd'hui façonnent le système de santé de demain ", déclare Samuel Allemann avec conviction. Pour concrétiser sa vision, le swissYPG soutient les jeunes pharmaciens dans leur orientation dans les différents domaines d'activité, encourage le développement de nouvelles compétences et s'engage à éliminer les obstacles. La vision complète est disponible sur le site web du swissYPG.