logo pharmaSuisse mit Schriftzug

Publications

Retour vers l’aperçu

«Débrouillez-vous!»

Suite à la conférence de presse du Conseil fédéral d’hier, la Société Suisse des Pharmaciens pharmaSuisse constate avec regret et incompréhension que la question des masques notamment a été largement éludée par nos autorités. Le mot d’ordre semble être le suivant: débrouillez-vous!

Masques pour le personnel travaillant en officine au contact de la population

Tout au long du confinement ces dernières semaines, les pharmacies ont fait face au virus en première ligne et ont consenti d’immenses efforts pour continuer à assurer les soins de premier recours à la population. Pourtant, bien que premières interlocutrices santé auprès de la population, elles sont trop souvent oubliées dans la distribution de masques pour protéger les professionnels de la santé.

 

En Suisse romande, grâce à des contacts personnels privilégiés, certaines associations cantonales ont fort heureusement pu commander du matériel via l’opération menée notamment par la Chambre de commerce Suisse-Chine. Les masques livrés directement depuis la Chine sont destinés à l’usage exclusif des équipes qui travaillent en pharmacie afin de leur garantir des conditions de travail avec les moyens de protection adéquats.

 

Rappel: Le port de masques chirurgicaux par l’équipe officinale (pharmaciens et collaborateurs de la pharmacie) est prévu dans 2 cas:

  1. Lors de contacts intensifs ou lorsqu’on n’arrive pas à respecter la distanciation sociale avec la clientèle, par exemple lors de consultations dans le local d’examen. Le port du masque chirurgical à des fins d’autoprotection est alors nécessaire pour le pharmacien en tant que professionnel de la santé, mais également pour le patient.

  2. En cas de maladie au COVID-19 chez l’un des membres de l’équipe officinale, tout le personnel doit alors être muni de masques, et ce au moins jusqu’à l’obtention des résultats de l’ensemble des membres de l’équipe qui ont été en contact avec le collaborateur contaminé.

Pour que les pharmacies puissent pleinement jouer le rôle de premières interlocutrices santé auprès de la population et contribuer au déconfinement progressif souhaité et planifié par la Confédération, pharmaSuisse demande aux autorités compétentes:

  1. de fournir toutes les équipes officinales, en tant que professionnels de la santé, avec des masques de protection en suffisance de manière équitable sur tout le territoire national;

  2. de ne pas oublier la force de frappe des pharmacies dans les solutions nationales visant à accélérer la sortie de la crise: les pharmaciens ont les compétences pour faire des tests sérologiques ou des vaccins.

Explosion de la demande de masques pour la population

Même si la Confédération ne recommande toujours pas le port du masque pour les personnes en bonne santé, pharmaSuisse s’attend à ce qu‘avec la reprise progressive des activités, la demande en masques de la part de la population explose. Malheureusement, les ruptures d’approvisionnement ne sont pas résorbées; les problèmes d’approvisionnement (à des prix raisonnables) et de distribution ne sont de loin pas résolus. Nous attendons des messages clairs et des actes concrets à ce niveau aussi de la part de nos autorités.