logo pharmaSuisse mit Schriftzug
 

Raconter notre histoire

 

La Société Suisse des Pharmaciens a soigneusement documenté son histoire et le développement de la pharmacie à partir de 1843. Après 175 ans, nous portons un regard sur notre histoire et envisageons l’avenir. Rendez-vous bientôt sur cette page pour en apprendre davantage sur l’histoire de la Société Suisse des Pharmaciens.

 
Jubilogo_web
 
 

En avance depuis 175 ans

 

Dix jalons de l’histoire de la pharmacie et de la Société Suisse des Pharmaciens

1800 – 1840En 1804, on parvient à isoler la morphine de la plante de pavot et à l’utiliser de manière ciblée dans des médicaments contre la douleur. D’autres médicaments à base d’alcaloïdes, par exemple de codéine, entrent en circulation et permettent de traiter les douleurs, la toux, la fièvre, etc.
1843A Zurich, des pharmaciens précurseurs fondent l’organisation faîtière des pharmaciens: la Société Suisse des Pharmaciens. Aujourd’hui, cette association professionnelle, dont le siège se trouve à Berne-Liebefeld, s’appelle pharmaSuisse et fête son 175e anniversaire. Elle compte actuellement 6300 membres individuels et 1500 pharmacies affiliées.
1850 – 1900Les premiers médicaments synthétiques comme l’aspirine et les somnifères apparaissent sur le marché. Ils supplantent peu à peu les méthodes thérapeutiques traditionnelles qui s’appuient principalement sur les plantes.
1865La première pharmacopée est publiée. Il s’agit d’un recueil officiel qui recense les prescriptions de qualité pour les médicaments, les excipients et certains produits médicaux.
1880 – 1920Les premiers instituts de pharmacie s’ouvrent à Berne, Bâle, Zurich, Genève et Lausanne et proposent un cursus universitaire harmonisé débouchant sur un diplôme fédéral. Auparavant, les pharmaciens suisses effectuaient leurs études principalement à l’étranger.
1900Avant le début du siècle, les pharmaciens fondent des associations cantonales qui complètent et renforcent les efforts de la Société Suisse des Pharmaciens. Les premières étudiantes apparaissent sur les bancs des hautes écoles et lancent un mouvement important de féminisation de la profession.
1911La première loi fédérale sur l’assurance maladie entre en vigueur. En Suisse, conclure une assurance maladie n’est obligatoire qu’à partir de 1996. Avant cette date, elle est facultative.
1930 – 1960Au cours du 20e siècle, le pharmacien n’est plus un simple fabricant; la fabrication de médicaments devient de plus en plus industrielle. Les premiers antibiotiques sont disponibles avant 1950. Des médicaments contre les souffrances psychiques, comme les antidépresseurs, arrivent eux aussi sur le marché. Auparavant, la plupart des médicaments étaient essentiellement d’origine végétale. Au cours des dernières décennies, les médicaments à base de plantes ont connu un nouvel essor.
2001Conjointement avec les assurances maladie, les pharmaciens introduisent la rémunération basée sur les prestations (RBP). Cette convention tarifaire permet de s’assurer que les pharmaciens peuvent facturer les prestations qu’ils fournissent lors de la remise d’un médicament sur ordonnance et à charge des caisses indépendamment de son prix. Ce système de rémunération a permis aux pharmacies d’économiser depuis 2001 près d’un milliard de francs en faveur des payeurs de primes.
2015Avec la révision de la loi sur les professions médicales, les pharmaciens se sont vu attribuer les compétences nécessaires pour vacciner en pharmacie sans ordonnance médicale. Le système de santé relevant de l'échelon cantonal, les cantons doivent adapter leur législation en conséquence. Dans l’intervalle, il est déjà possible de se faire vacciner en pharmacie dans 18 cantons, notamment contre la grippe. (https://vaccinationenpharmacie.ch/)