logo pharmaSuisse mit Schriftzug

Solutions intelligentes

Retour vers l’aperçu
 

Prestation de dépistage du cancer du côlon couronnée de succès

La prestation de dépistage du cancer du côlon en pharmacie a été lancée en 2016 à l’occasion d’une vaste campagne réussie. 800 pharmacies ont participé à la campagne 2018 et ont réalisé 12 589 évaluations des risques, principalement entre mars et avril.

 

Le test OC-Sensor d’analyse des selles devant être répété tous les deux ans, une nouvelle campagne a eu lieu en mars/avril 2018: l’objectif principal était d’inviter toutes les personnes ayant déjà effectué le test en 2016, celles ayant obtenu un résultat négatif d’analyses de selles et celles ayant souhaité une invitation, à refaire le test. Il en ressort que pour qu’une offre soit effectivement utilisée, une communication active est nécessaire.

L’optimisation de la collaboration entre les acteurs impliqués (pharmacien, médecin de famille, gastroentérologue, canton) doit être un objectif clair du développement de la prestation de dépistage du cancer du côlon afin d’assurer, en particulier, le suivi des patients et d’améliorer l’échange de données en vue d’une meilleure évaluation. Cet objectif sous-tend également l’action du groupe de coordination de la stratégie nationale contre le cancer (SNC) dans lequel pharmaSuisse s’engage.

Charte pour le dépistage précoce du cancer du côlon: la collaboration interprofessionnelle porte ses fruits

En 2018, les acteurs mentionnés plus haut ont, sous l’égide de la SNC, signé une charte commune qui arrête les principes de la collaboration et des exigences relatives aux analyses de dépistage précoce du cancer du côlon. Grâce à cette collaboration interprofessionnelle, quelques projets importants ont déjà pu être introduits. L’un d’eux concerne la rémunération des pharmaciens dans le cadre de programmes organisés par les cantons. Ceux-ci sont en cours dans les cantons d’Uri, de Vaud et du Tessin. Les cantons de Genève, du Jura, de Neuchâtel, des Grisons, du Valais, de Fribourg et de Bâle-Campagne prévoient de commencer leurs programmes de dépistage précoce du cancer du côlon dans le courant des années 2019 et 2020. À la faveur des expériences positives des campagnes pharmaSuisse, les pharmacies sont des partenaires incontournables dans tous ces programmes cantonaux en cours ou prévus.

Toutefois, le fait que les conditions juridiques ne prévoient pas une rémunération des prestations des pharmaciens dans ces programmes cantonaux par l’assurance de base reste une pierre d’achoppement pour leur mise en œuvre. Dans le cadre des négociations tarifaires avec les partenaires concernés, une solution transitoire a pu être trouvée. Elle permet une participation active des pharmacies dans les programmes qui commencent. Une modification législative est toutefois nécessaire à moyen terme pour régler définitivement la question de la rémunération.

C’est pourquoi les partenaires de la charte ont fait rédiger un avis de droit qui contient une proposition concrète pour la modification législative nécessaire. Cette proposition sera soumise au parlement qui a déjà été rendu attentif à la problématique suite aux interventions correspondantes (motion Humbel 18.3977 et motion Ettlin 18.4079). Le traitement de ces interventions par la deuxième chambre aura probablement lieu lors de la session d’été 2019. Les partenaires de la charte font tout ce qu’ils peuvent pour que la modification législative nécessaire d’urgence puisse être introduite lors de ce traitement.