logo pharmaSuisse mit Schriftzug

Solutions intelligentes

Retour vers l’aperçu
 

Stratégie MNT

En Suisse, près de 2,2 millions de personnes vivent avec une ou plusieurs maladies chroniques. Ces maladies engendrent non seulement beaucoup de souffrances chez les malades et leurs proches, mais également des coûts élevés pour le système de santé. Parallèlement, près de la moitié de ces maladies non transmissibles est influençable par le mode de vie individuel. C’est ici qu’intervient la stratégie MNT de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les pharmacies y jouent un rôle central, qui va encore gagner en importance.

 

L’objectif de la stratégie MNT est que chaque personne en Suisse puisse bénéficier de la promotion de la santé et des mesures de prévention, quels que soient son état de santé, ses risques et ses pathologies existantes. Pour atteindre cet objectif, les mesures de prévention doivent être mieux intégrées à l’avenir dans l’ensemble de la chaîne des soins (appelée prévention dans le domaine des soins). À cette fin, Promotion Santé Suisse dispose d’un fonds de promotion spécifique et soutient des projets s’inscrivant dans ce domaine au cours de la période 2018-2024.

Les pharmacies jouent ici un rôle central. Elles couvrent l’ensemble du groupe cible de la stratégie MNT: parmi les près de 330 000 clients que les officines accueillent chaque jour se trouvent à la fois des personnes en bonne santé, d’autres présentant un risque élevé et d’autres encore qui souffrent de maladie aiguë ou chronique. Ils profitent tous d’un accès facile au conseil médical et à la prévention grâce au réseau dense de pharmacies. pharmaSuisse est ainsi convaincue que le rôle des pharmaciens dans la prévention gagnera encore en importance et met tout en œuvre pour renforcer ce rôle, tant dans le cadre de divers projets qu’à l’échelle politique.

Projets pilotes actuels

Grâce à la promotion de l’autogestion, les malades chroniques apprennent à gérer leur maladie, à adapter leur mode de vie et ainsi à améliorer leur qualité de vie. Le programme evivo est un exemple de programme de promotion de l’autogestion, dont l’efficacité a été démontrée à l’échelle internationale. Dans le cadre d’un projet pilote, pharmaSuisse examine de nouvelles formes de collaboration entre les pharmacies et les cours evivo. Le projet sera mis en œuvre à Zurich en 2019/2020.

Un autre projet pilote, commençant début 2019, se concentre sur la prévention des chutes. Dans les quatre cantons pilotes, Saint-Gall, Grisons, Berne et Jura, les pharmacies mettent en œuvre des mesures spécifiques pour prévenir les chutes. Des expériences acquises à l’étranger ainsi que l’entretien de polymédication (PMC) déjà établi serviront de base. Le projet fait partie d’un vaste projet global qui sera co-financé par Promotion Santé Suisse via le fonds de promotion des projets. Les objectifs visés sont la diminution de la morbidité et de la mortalité liées aux chutes, l’amélioration de la qualité de vie des personnes concernées ainsi que la réduction des coûts de la santé.

Affaires internationales

«NCD management is demanding new answers and requiring innovative and creative solutions, many of which could be provided by pharmacists.»

Cette affirmation est tirée d’un rapport récemment publié en 2019 de la Fédération internationale pharmaceutique (FIP), qui vise à inspirer des innovations dans le domaine des maladies non transmissibles. Le rôle essentiel des pharmaciens dans la prévention, le dépistage précoce et la gestion des maladies non transmissibles (MNT) y est également souligné. Le rapport décrit des initiatives correspondantes de 15 pays, dont la Suisse, et encourage les pharmaciens du monde entier à assumer un rôle plus actif dans lutte contre les maladies non transmissibles. Il souligne également que la collaboration renforcée avec d’autres professions médicales ainsi que la rémunération adéquate des prestations officinales sont d’importants facteurs de réussite.

News fip.org