logo pharmaSuisse mit Schriftzug
 
 
 
 
 
 
 
  •  

    1 milliard d’économies

    Coûts des médicaments: Suite à la révision des prix effectué par l’OFSP, les pharmaciens et les médecins généralistes vont économiser un milliard de francs sur le coût des médicaments en trois ans. Pour les pharmaciens, cela signifie: des recettes en baisse pour plus de médicaments à délivrer, des coûts de personnel plus élevés pour la logistique et le conseil, et donc une augmentation non couverte des frais de fonctionnement. Bien que les pharmaciens, les médecins de famille et les soignants contribuent de plus en plus à des économies dans les soins de premier recours, les mesures de réduction prévues menacent d’effondrement les soins dispensés à la population.

  •  

    Enquête 2019 auprès des membres

    Nous travaillons quotidiennement dans l’intérêt de nos 6 500 membres et de nos 1 500 pharmacies affiliées. Afin de mieux connaître ces attentes, nous réalisons une enquête auprès de nos membres en 2019. Vous trouverez toutes les informations relatives à l’enquête dans la circulaire.

  •  

    Mettre en oeuvre des modèles de soins intégrés

    Des soins coordonnés à l'échelle locale et régionale ainsi qu'une collaboration interprofessionnelle permettent d'améliorer la prise en charge des patients ayant un besoin de soutien dans toute la chaîne de traitement.

Publications

Retour vers l’aperçu

Freiner l'augmentation des coûts

Avec la motion «Pharmaciens. Autoriser les prestations qui réduisent les coûts (motion 18.4079 du conseiller aux États Erich Ettlin) qui lui a été transmise sans réserve ce mercredi, le Conseil fédéral est chargé de modifier la loi fédérale sur l'assurance-maladie de manière à ce qu’un remboursement des prestations réduisant les coûts qui sont fournies par les pharmaciens à la charge de l'assurance obligatoire des soins (AOS) soit possible, même sans remise de médicaments. Par ailleurs, les pharmaciens doivent être rémunérés pour leur participation à des programmes de prévention cantonaux et nationaux cofinancés par l'AOS, comme le dépistage du cancer du côlon. La Société Suisse des Pharmaciens pharmaSuisse salue cette initiative qui ouvre la voie à des prestations innovantes dont l’effet sur la réduction des coûts est prouvé.

Communiqué de presse: Les pharmaciens doivent freiner l'augmentation des coûts